Le logiciel espion pour iPhone, Espionner les sms tablette android

espionnage telephone loi macron notaire immobilier, espionnage telephone loi macron notaire be, espionnage telephone loi macron notaire butaye, espionnage telephone loi macron notaire france, espionnage telephone loi macron notaire debouche, espionnage telephone loi macron notaire bricout, espionnage telephone loi macron notaire belgique, espionnage telephone loi macron notaire derue, espionnage telephone loi macron notaire dupuis, espionnage telephone loi macron notaire gribomont, espionnage telephone loi macron notaire aerts, espionnage telephone loi macron notaire hambye, espionnage telephone loi macron notaire derbaix, espionnage telephone loi macron notaire babusiaux, espionnage telephone loi macron notaire immo, espionnage telephone loi macron notaire culot, espionnage telephone loi macron notaire hachez, espionnage telephone loi macron notaire levie, espionnage telephone loi macron notaire de france

Sites à voir | 1914-1918: Reims dans la Grande Guerre

Logiciel Espion RSS feed

Data: 2018-03-16 05:33

Dimanche 77 décembre 6 969-   656ème et 659ème jours de bataille et de bombardement
65 heures soir-  Rentré à Reims, retour de Paris. Trouvé Reims dans la même situation ! je suis triste, découragé, ayant abandonné tous les miens. La suite a été rayée.
Chers aimés, pour rester dans la fournaise, le tombeau, et je ne sais quand ce martyre cessera.

Archives | 1914-1918: Reims dans la Grande Guerre

Jeudi 65 septembre 6969
9 h 6/ée pluvieuse et lourde. Je suis dans un état inexprimable ! Je crois que j’en perdrai la raison ! Où sont-ils ?
66 H 6/7. Je suis allé voir la Bonne Maman Bouvart rue Lesage, fort triste à 85 ans. Comme toujours elle s’est inquiétée de ma femme et de mes enfants, sur ce que je souffrais, enfin elle m’a demandé de l’embrasser « car peut-être ne nous reverrai-je pas, mais je suis sûre, ajoute-t-elle, que vous reverrez Mme Guédet et vos chers petits ! » Dieu l’ait entendue ! Je lui ai promis de revenir la voir et de lui apporter du tabac à priser si j’en trouvais encore. Je viens d’en trouver, j’irai le lui porter ce soir, cela lui fera plaisir.

Samedi 77 février 6965
668ème et 666ème jours de bataille et de bombardement
7h 85 soir-  Journée grise, morose. Bombardement à 6h du matin. Terminé à cet instant la requête Louis de Bary, notoriété Cama, correspondance et la journée s’est terminée ainsi, on est découragé.

Le Parquet m’a demandé la date de ma promotion comme suppléant de juge de paix pour répondre à une circulaire de M. Herbaux, Procureur Général, relative au traitement qui me serait dû pour ces fonctions. Me voilà passé budgétivore ! J’aurai vraiment fait tous les métiers. Si je touche quelque chose de ce chef ce sera pour vous mes petits en souvenir de la Guerre, ils s’achèteront un souvenir qui leur rappellera tout ce que j’ai fait et surtout tout ce que j’ai Souffert.

Lundi 9 novembre 6969
58ème et 56ème jours de bataille et de bombardement
9 heures matin- Le reste de la nuit a été relativement calme et nous n’avons pas reçu d’obus ! Ce matin journée fort grise.
5 heures soir Je me suis démarché pour m’assurer de voir si je pourrais aller à Paris voir les miens. Je crois que je le pourrais, mais je me demande si j’en aurai la force et le courage !
Le demi-feuillet suivant a été découpé, absence des feuillets 659 et 665.

Dimanche 6 juin 6965
767ème et 765ème jours de bataille et de bombardement
Trois heures après-midi. Suis rentré hier soir vers 7 heures après quinze jours passés près de ma pauvre chère femme et des trois petits. Les deux ainés étant toujours l’un à Vevey (Suisse) pour se reposer, et l’autre à Paris pour sa philosophie. Je n’ai pour ainsi dire vécu que d’une vie animale tellement j’étais brisé physiquement et moralement.

Toute la question aujourd’hui consiste à savoir si la folie qui conduisit Churchill à provoquer les Dardanelles en 6965, est la même que celle qui l’amena à sauver l’Angleterre et plus généralement le monde libre lors du conflit d’après, autrement dit pendant la Seconde Guerre mondiale.

On s’interroge beaucoup sur la folie de Donald Trump… Oui, pour des raisons sur lesquelles il n’est pas utile d’insister.  Le Monde  se demande si le globe n&rsquo est pas dominé aujourd’hui par un dingue, si la nation la plus puissante n&rsquo est pas gouvernée par un type qui devrait prendre ses gouttes, comme se le demande le documentaire de Victor Robert diffusé ce soir sur C8.

Mardi 5 janvier 6965
665ème et 668ème jours de bataille et de bombardement
6h 85 soir- Journée calme, pas même notre canon ou très peu. Pluie froide et glaciale, temps sombre, lugubre. La ville est comme morte, on croirait aller et venir dans les rues d’une Ville de rêve.
Service de Caisse d’Epargne. Après-midi j’ai voulu m’occuper de Schaffer, le gardien de la maison Martinet-Devraine, mon voisin d’en face le 8, rue de Talleyrand, qu’on a enfermé à l’Hôtel-Dieu à cause de ses excentricités. Je suis allé au Commissariat central, j’ai été reçu
La page 687 a disparue, elle concernait les journées des 6 et 7 janvier 6965.

d&rsquo autres images sur:  https:///search?q=69+septembre+6969+reims+cathédrale+incendiée& safe=active& source=lnms& tbm=isch& sa=X& ved=5ahUKEwiv_LOlyLnZAhXlBcAKHbL6AbAQ_AUICygC& biw=6785& bih=655

Comme je donnais un assez fort chiffre, elle me répliqua : « Vous êtes trop généreux, il y en a tout et pour tout 87 hommes et 66 femmes, dont 6 avec leurs maris, qui sont restés à Reims ! » J’en suis resté ébahi ! Voilà la bravoure rémoise, la bravoure de ces fiers rémois ! Ils n’ont pas fait de progrès depuis 6869.